Imprimer
Fondation RATP / Éducation

Éducation

A+
A-

 » L’éducation consiste à nous donner des idées, et la bonne éducation à les mettre en proportion. »  Montesquieu

Si l’éducation est un droit essentiel et doit permettre à chacun de s’épanouir dans sa vie sociale et de prendre sa place dans la société ; certains jeunes n’ont pourtant pas les moyens financiers nécessaires leur permettant de suivre une formation.

Ainsi, la Fondation, à travers son programme d’accès à l’éducation, a donc à souhait de favoriser la réussite de jeunes en difficultés. Et ce, quels que soient leur origine ou leur parcours.

Chiffres basés sur l’année 2017

Le programme d’accès à l’éducation s’articule autour de partenariats. Il s’agit de partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur (dispositif Trajets d’avenir) et avec une diversité de structures d’intérêt général, en France et à l’international.


Exemple de projets soutenus

 

Apprendre les métiers de demain

En 2017, la Fondation groupe RATP, en partenariat avec la Fondation TF1 a expérimenté une action originale de formation des écoliers et collégiens au code numérique : le Coding Bus. En octobre 2017, plus de 100 élèves d’un collège de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) et d’une école primaire de Villiers-le-Bel (Val d’oise) ont pu bénéficier de ce dispositif novateur, et pour le moment expérimental, mais qui ne demande qu’à prendre son envol. Cette action rassemble de nombreux acteurs dont la Fondation Addecco, Microsoft, Simplon (école gratuite de formation au numérique), les préfectures du 92 et du 95.

 

Depuis plus de vingt ans, Biblionef facilite l’accès au livre et à la lecture pour des enfants et adolescents défavorisés à travers le monde.

En 2017, la Fondation groupe RATP a soutenu un ambitieux projet de développement de la lecture en langue française déployé par Biblionef et l’Institut français d’Afrique du Sud au bénéfice des 13 000 élèves de 142 collèges et lycées de la région du Gauteng et de 7 universités générales et technologiques de Johannesburg et Pretoria. Au-delà de l’apport en livres, bénéfique à l’apprentissage du français, ce projet représente également pour les professeurs une formidable reconnaissance de leur engagement au service de la valorisation de la francophonie dans cette région. Cet engagement a d’ailleurs été salué par l’ambassade de France en Afrique du Sud : Cette dotation a permis de soutenir et reconnaître le corps enseignant dans son effort pour la promotion du français au sein des établissements du Gauteng, je souhaite par la présente remercier vivement l’association Biblionef et la Fondation RATP de leur contribution inestimable.»

 

>> A VOIR AUSSI : l’article sur l’association Biblionef et l’article sur le Coding Bus