Imprimer
Fondation RATP / Actualités / L’accès à l’emploi avec Sapiens Brushing
2 juillet 2019

L’accès à l’emploi avec Sapiens Brushing

A+
A-

La fondation Groupe RATP a reconduit en 2019 son soutien à l’association Sapiens Brushing, et son projet « Mieux communiquer pour valoriser ses compétences et accéder à un emploi ».

Ce projet d’insertion professionnelle auprès des femmes de l’Office des Migrants de Champigny sur Marne (94), a permis cette année à 12 femmes en recherche d’emploi de bénéficier de 13 séances de formation en communication orale.

Se fondant sur des techniques issues du théâtre, ces ateliers, qui incluent tous une prise de parole devant le groupe ont abordé les notions suivantes :

  1. L’expression : ce premier atelier permet de faire un point sur le niveau d’expression des stagiaires, leur position corporelle et leur attitude face au groupe, mais également d’aborder les notions  d’ancrage » ou de « posture ».
  2. La relation : 2ème prise de parole : raconter une expérience marquante en 3 minutes avec une courte préparation. L’enjeu consistait à apprendre à réguler son émotion lorsqu’on parle de soi devant le groupe mais également d’identifier des forces et des traits  caractéristiques de personnalité qui pouvaient être transférés du contexte personnel vers le contexte professionnel.
  3. La confiance en soi : les stagiaires devaient évoquer en 2 minutes 5 choses qu’elles savent faire (compétences, qualités, savoir être) et 5 choses qu’elles souhaitent apprendre ou améliorer.
  4. L’organisation : savoir se présenter devant le groupe et présenter son projet professionnel en se fondant sur leurs expériences précédentes pour en identifier les compétences transférables.
    Une 5ème prise de parole est organisée dans cet atelier pou rapprendre à se présenter en 2 minutes.

 En complément, des simulations d’entretiens d’embauche sont organisées avec différents types de recruteurs (joués par l’intervenante) afin d’anticiper à la fois les  questions classiques et les « questions pièges ». Pour certaines des stagiaires, qui ne connaissaient pas le contexte professionnel et n’ont jamais travaillé en France, c’était la première expérience d’entretien. C’est un moment clé où pour travailler sur l’attitude, la posture mais aussi les enjeux des questions posées et des réponses apportées.

Cette année, le parcours remarquable de ces 12 femmes a fait l’objet d’un film, réalisé par Gersende Godard : « Nous aussi », que vous pouvez retrouver en intégralité ici