Imprimer
Fondation RATP / Emploi

Emploi

A+
A-

La Fondation groupe RATP  soutient les projets qui visent à faciliter l’insertion et l’emploi de populations qui en sont aujourd’hui éloignées.

Dans ce cadre, la Fondation accompagne des initiatives locales de structures associatives qui interviennent auprès de populations fragiles qui rencontrent des difficultés à accéder ou revenir au monde du travail. Les programmes soutenus sont le reflet de la diversité des situations et des territoires, par exemple :

  • l’employabilité des femmes migrantes avec Sapiens Brushing dans le Val de Marne ;
  • l’aide au microentreprenariat avec l’ADIE depuis 2012, dans de nombreux territoires (à Boulogne-sur-Mer et Magny en Vexin en 2018) ;
  • le soutien à l’emploi et l’insertion des jeunes en Seine-Saint-Denis grâce au sport avec Sport dans la Ville
Chiffres basés sur l’année 2017

Exemple de projets soutenus

En partenariat avec l’association LP4Y, ce projet vise à soutenir la création et le développement d’un Life Project Center (LPC) pour les jeunes en situation de grande précarité et d’exclusion vivant dans le bidonville d’Amboj Wadi, près du quartier de Malwani, au nord de Mumbai. Au sein du LPC, deux équipes de 15 jeunes, accompagnées chacune par un coach, s’engagent à participer au “Professional Training for Entrepreneurs”. Les jeunes y expérimentent donc la création et la gestion d’une micro activité économique, rattrapent leur retard scolaire, puis développent des compétences clés pour entrer sur le marché du travail et réaliser leur projet de vie. De façon complémentaire, la direction de Metro One (filiale RATP Dev à Mumbai) s’implique dans la démarche en présentant aux jeunes l’organisation du métro et, à terme, pourra leur proposer des stages courts d’insertion.

« Même pas peur ! »

A Champigny sur Marne, l’association Sapiens Brushing accompagne 16 femmes migrantes dans leur projet d’insertion professionnelle. Grâce aux techniques issues du théâtre et à des méthodes de communication innovantes, ces femme retrouvent l’estime d’elles-mêmes. Elles reprennent confiance, améliorent leurs capacités d’expression verbale et corporelle puis apprennent à gérer leur stress. Ainsi, elles se préparent aux entretiens professionnels. Elles ont reçu également le soutien de l’Office municipal des migrants pour leur insertion professionnelle.